Author Archive

Et si vous resserriez les liens avec vos visiteurs ? October 18th, 2020

admin3

Ce n’est plus de liens hypertextes que nous allons parler pour une fois mais de liens entre les internautes et les sites qu’ils visitent et plus particulièrement des liens entre les clients ou futurs clients et les produits ou services qu’ils envisagent d’acheter. Cette problématique rejoignant celle du référencement  mais pas seulement …

C’est en réfléchissant à la problématique de Lidoli une nouvelle solution sur laquelle je travaille, que j’ai pris conscience des multiples avantages qu’il y avait à inviter « intelligemment » ses clients ou visiteurs à apprécier, noter et laisser des avis sur les produits qu’ils avaient achetés.  Je ne parle pas des multiples « simples représentations étoilées » qui  permettent de noter sans critères prédéfinis mais bien en l’occurrence d’un  système d’évaluations critérisées avec une représentation graphique colorée.

Alors pourquoi demander leurs avis à vos clients  et les retranscrire sur votre site?  Il n’y a pas une seule réponse, il y en a plusieurs. Cela …

  • Améliore l’image de vos produits et services (notés et évalués vos  services et produits n’en seront que plus crédibles).
  • Augmente votre taux de transformation et donc vos ventes (vos visiteurs vont disposer de toutes les informations, et des plus objectives, pour prendre leur décision).
  • Diminue le nombre de retours produits (en achetant en toute connaissance de cause on moins de chance d’être déçu…).
  • Fidélise vos clients (en les impliquant en leur montrant que leur avis vous intéresse).
  • Augmente le nombre de visiteurs en optimisant votre référencement (on y vient : les commentaires qui s’affichent sur vos pages constituent autant de contenus uniques qui viendront enrichir vos propres textes et multiplient considérablement les combinaisons de mots clés sur lesquelles votre site apparaitra dans les moteurs de recherche.  De plus vous serez présents pour sur des combinaisons de mots clés en langage « naturel »,  celles  que vos clients utilisent…).
  • Vous permet de  créer une communauté d’utilisateurs.
  • Rend les visiteurs de votre site plus captifs et évite de les perdre en leur donnant sur votre site toutes les informations dont ils pourraient avoir besoin (ce qui les dissuadera d’aller prendre des avis sur d’autres sites avec le risque qu’ils ne reviennent plus sur le vôtre…).
  • Et bien sûr, last but not  least, favorise le bouche à oreilles (transforme vos clients en prescripteurs ce qui a pour conséquence de booster directement vos ventes !)

Si une bonne optimisation technique de votre site et un bon netlinking vous permettront d’accroître le nombre de visiteurs sur votre site, les  solutions du type de Lidoli vous donnent donc la possibilité d’optimiser considérablement le potentiel de transformation de votre site et donc sa rentabilité, mais, et c’est là le cercle vertueux, cela s’accompagne de l’amélioration du référencement lui-même, avec  une visibilité accrue sur les requêtes de type « longue traîne », du fait du contenu gratuit produit par vos visiteurs ou clients (leurs commentaires).

Une fois les liens avec vos visiteurs resserrés, votre site sera plus performant, différent de ceux  de vos concurrents, et il  pourra alors recevoir de nouveaux liens, hypertextes ceux-là venus saluer son dynamisme !

Continue reading...


 

Linkagent c’est reparti… October 18th, 2020

admin3

Ce blog à démarré il y a plus de 3 ans et a été abandonné depuis plus de 2 … mais j’ai décidé de m’y remettre !

Le Netlinking est plus que jamais le nerf de la guerre du référencement mais les liens ne sont plus ce qu’ils étaient… Nofollow, annuaires décimés , peur de la reciprocité des liens,  peur de leur non réciprocité aussi sous fond de paranoïa autour de la vente de liens, liens éphémères et raccourcis, twittés et re-twittés … comment trouver encore en 2010 (bientôt) de bons liens utiles au référencement ?

Voilà de la matière pour alimenter quelques nouveaux articles  😉

Continue reading...


 

Liste de ressources sur les liens en Anglais October 18th, 2020

admin3

Voici une liste de ressources utiles en anglais abordant les sujets du netlinking, du PageRank et de la création de trafic ciblé utiles dans la culture de vos liens… Cette liste va être mise à jour régulièrement. N’hésitez pas à me signaler une ressource qui vous semble importante et qui ne serait listée ici !

http://www.searchengineworkshops.com/articles/leglinkpop.html : 125 stratégies pour obtenir les plus efficacement des liens par les meilleurs « gourous » américains dans le domaine.
http://www.jimwestergren.com/link-building-guide/ Jim Westergren livre ses meilleurs secrets pour gagner de nouveaux liens.
http://www.searchengineworkshops.com/articles/linkpop.html Ce qu’il faut faire pour gagner de nouveaux liens et ce qu’il faut éviter… Ce n’est pas l’article le plus récent mais on y trouve les idées fondamentales.
http://www.seobook.com/archives/001792.shtml 101 façons pour augmenter sa popularité.
http://www.seo-news.com/archives/2006/aug/17.html 2 fois plus de liens grâce au web 2.0 …

http://performancing.com/node/38
http://searchengineland.com/070129-130949.php
et http://www.jimwestergren.com/link-bait à propos du Link Bait ou Linkbaiting

http://www.searchengineguide.com/hedger/007684.html Pour ne (presque) plus penser qu’à vos liens… http://ezinearticles.com/..Link-Popularity Des dizaines d’articles pour continuer…

Forums parlant de liens…

http://www.webmasterworld.com/forum12/
http://www.highrankings.com/forum/index.php?showforum=10
http://www.ihelpyou.com/forums/forumdisplay.php

Pour le référencement de votre blog

Continue reading...


 

Liste de ressources sur les liens en français October 18th, 2020

admin3

Voici une liste de ressources utiles en français abordant les sujets du netlinking, du PageRank et de la création de trafic ciblé utiles donc dans la culture de vos liens… Cette liste va être mise à jour régulièrement. N’hésitez pas à me signaler une ressource qui vous semble importante et qui ne serait listée ici !

http://www.abc-netmarketing.com/rubrique.php3?id_rubrique=331 Une bonne synthèse sur l’enjeu des liens
http://www.7-dragons.com/echange-de-liens.php Comment en pratique négocier vos échanges de liens
http://s.billard.free.fr/../quelle-strategie-pour-les-liens Les différents type de liens et leur pertinence dans le référencement.
http://solutions.journaldunet.com/../referencement-netlinking.shtml Quelques grands principes sur le netlinking
http://www.webrankinfo.com/actualites/200612-recapitulatif-backlinks.htm Les différents types de liens dans une stratégie de netlinking par un membre du forum WRI.
http://net.com.virale.over-blog.com/article-921029.html Utilité des liens communautaires

Et bien sûr notre offre de netlinking ainsi que notre définition du netlinking.

Forums:

http://www.webmaster-hub.com/

http://www.webrankinfo.com

http://www.twiger.fr/

http://oseox.fr/

http://www.seosphere.com/forum/

Liste de blogs de référence (prochainement)

Continue reading...


 

Rôle des liens dans le référencement October 18th, 2020

admin3

Voici le contenu de mon intervention au forum W3campus  fin mars 2007   (au passage, réservez votre place pour la prochaine édition , vous ne serez pas déçus!) qui avait lieu à Marseille. Elle a toute sa place ici puisque sont thème était le « rôle des liens dans le référencement »…

Le rôle des liens dans le référencement

Préambule:

Au début des années 2000 annuaires et moteurs se partageaient le domaine de la recherche d’informations. Outre Yahoo! et l’Open Directory, les noms de Excite, Infoseek, Lycos, Looksmart, Snap, Wanadoo et Nomade en France étaient familiers lorsqu’on parlait de référencement.

Le « combat » annuaires /moteurs a tourné à l’avantage de ces derniers et les quelques annuaires survivants ont intégré une approche « moteur ». A cette époque les moteurs indexaient en général très rapidement les pages (parfois quasiment dans la minute comme Infoseek), les metas keywords étaient pris en compte dans leurs algorithmes et on ne parlait pas alors de « backlinks » ou liens entrants en tant que critère favorisant le positionnement d’un site. D’ailleurs, on ne comptait pas sur les liens entrants pour se faire indexer, on préférait une soumission dans chaque moteur des principales pages …
Les liens « en dur » appartenaient donc au monde des annuaires, pas à celui des moteurs et s’ils étaient pris en compte dans le référencement c’était pour les vraies visites qu’ils étaient susceptibles de générer.  À ce seul titre, on était prêt à payer pourcela (Yahoo!, Wanadoo etc.)

1) Rôle des liens à la frontière du référencement

1.1) Les liens servent à l’internaute comme au robot à naviguer de page en page ou de site en site. Ils constituent un grand maillage qui équivaut à un ensemble de voies situées sur des carrefours, des autoroutes, voies rapides, nationales, départementales,  chemin vicinaux… Ainsi un lien issu de la home page d’un grand portail (carrefour de voies rapides et d’autoroutes) conduit essentiellement à des ressources reconnues ou intéressant potentiellement le plus grand nombre (ne serait-ce que pour des questions de rentabilité). En revanche un lien issu d’une sous-page d’un site personnel même s’il peut désigner une ressource utile et reconnue conduit le plus souvent à une ressource très spécifique voire marginale…
La « présomption d’importance » du site pointé par le lien est donc parfaitement acceptable lorsque que ce lien est placé à partir d’une zone à fort trafic. De plus ce crédit apporté à la qualité du lien se renforce si d’autres routes (ou mieux ; autoroutes) y conduisent également. Il était donc normal que les moteurs intègrent le potentiel de trafic présumé des zones ou se situent ces liens en en faisant un critère d’importance ou de pertinence.

1.2) Les liens sont aussi une source non négligeable de trafic ( selon les sources on obtient des chiffres se situant entre 3 et 30 % environ) Dans tous les cas ces chiffres varient considérablement selon le secteur concerné (la part du trafic issue de liens naturels est la plus faible lorsqu’il s’agit de sites de e-commerce en revanche elle est extrêmement forte lorsqu’il s’agit de sites dans la thématique du tourisme).

2) Les différents types de liens

2.1) Liens internes

Leur rôle est de guider l’internaute de manière à lui faciliter l’accès à l’ensemble des pages susceptibles de l’intéresser de manière contextuelle. Listés dans un plan ils
constituent la table d’orientation du site. De la même manière les liens doivent orienter le moteur en lui offrant une visite guidée. A ce titre chaque lien se doit d’être explicite et le choix des ancres désignant les pages à visiter constitue autant d’étiquettes qui donneront au moteur (comme à l’internaute d’ailleurs) une information potentiellement pertinente sur la page qu’il va crawler.
Souvent négligés du point de vue du référencement ils constituent pourtant un axe d’optimisation sur lequel on a une maîtrise complète. On peut par exemple mettre en
avant les parties du site que l’on souhaite booster en les rassemblant dans des pages  de liens thématiques (à la manière des tags).

2.2) Liens externes

Ils constituent sans doute l’élément le plus important dans une stratégie de référencement. « Co-désignant » un site, ils constituent le vote du public la reconnaissance et la pertinence relativement aux mots qui le désignent (l’ancre du lien) et, dans une moindre mesure pour l’instant, au contexte de la page dans laquelle ils sont placés.
Le nombre de liens externes ainsi que le poids de ces liens (leur importance jugée elle-même en nombre et en « qualité » de liens pointant vers eux) est ainsi pris en
compte par les moteurs de recherche. En effet ils conditionnent pour partie le positionnement dans des moteurs tels que Google, Yahoo , Msn… et ils facilitent l’indexation d’un site. Ils sont au centre de l’algorithme du PageRank de Google qui permet de matérialiser par une petite barre verte la « popularité » d’une site mesurée au nombre de liens et au poids des liens pointant vers lui.
Cela explique aisément pourquoi la recherche de liens externes constitue une des activités les plus stratégiques (et sans doute la plus chronophage) du référenceur amateur et parfois aussi du professionnel. Depuis le PageRank le rapport au lien a considérablement évolué, le don s’est transformé en troc et une véritable économie du mode des liens s’est mise en place.
En ce sens Google qui voulait tirer partie du « bénévolat » des webmasters qui étiquetaient leurs liens avec des ancres (ce qui permettait au moteur de renouer avec
la pertinence de l’annuaire en faisant appel au jugement humain) est sans doute à l’origine du « pervertissement » de la philosophie originelle du lien .
Cette évolution est en train de conduire certains webmasters qui font encore des liens vers des ressources utiles à les utiliser avec l’attribut « nofollow » par crainte de perdre leur PR (voir ci-dessous) et à faire des liens directs « inutiles » (bien que « boostant » le site cible) pour l’internaute mais utiles à leurs yeux de capitalistes du PR… Le critère de pertinence est donc inversé…

2.3) Liens textes et liens images

Le lien texte entrant est souvent privilégié par les webmasters qui lui attribuent un poids plus fort dans sa capacité à aider au positionnement de combinaisons de mots clés choisis. Pourtant un lien image (s’il contient une balise « Alt » bien renseignée) donne également de très bons résultats et peut permettre du fait de sa plus grande visibilité d’attirer l’oeil et donc la visite de l’internaute . De plus il devrait paraître a priori moins suspect.

2.4) Liens sortants: pertinence ou fuite du PR ?

S’il faut a priori éviter de placer des liens vers d’autres sites à partir de sa home page pour ne pas encourager ses visiteurs à partir trop vite, il en est sans doute de même pour les moteurs qui pourraient considérer qu’un lien vers un site externe est aussi important qu’un lien vers une autre page du même site aux yeux du propriétaire du site lui-même… L’algorithme du PageRank tel qu’on le connaît conduit forcement à être très prudent avec les liens sortants des pages les plus « fortes » (donc notamment de la home page).  Néanmoins, je ne pense pas qu’avoir des liens sortants pertinents puisse nuire à son référencement au contraire… Au nom de quoi un site présentant des ressources utiles serait moins « fort » ou devrait-il subir un handicap dans son PageRank ?

– Un site ne présentant aucun lien sortant semble-t-il à priori plus utile et pertinent qu’un site présentant un complément de ressources extérieures ?
– Un site qui n’a que des liens sortants en nofollow ne devient-il pas suspect aux yeux des moteurs ?
Ces remarques sont des remarques de « bons sens » et il serait curieux que les moteurs n’aient pas cherché (ou ne cherchent pas) à les formaliser, il en va de leur pertinence.
De plus certaines expériences dont celles du « Hub » ont montré que le « lâcher de liens » n’est pas un sport dangereux pour le site qui s’y livre…

2.5) Liens unilatéraux, réciproques, triangulaires…

Les moteurs privilégient les liens « spontanés ». On dit souvent que si Google a voulu acquérir un statut de registrar ce n’est pas pour vendre des noms de domaines mais pour mieux savoir qui se cache derrière un nom de domaine: y a t-il un lien de « parenté » entre un site A et un site B (voire entre un site A, B et C…) ?
Le lien étant un vote, il peut devenir suspect s’il est monnayé d’une manière ou d’une autre (par un échange direct ou indirect). Force est de constater que les échanges de liens fonctionnent encore très bien aujourd’hui y compris dans leurs formes les plus critiquables (en automatique ou en « footer » dans des domaines non ciblés).
Ayant vu google s’attaquer aux sites satellites, aux liens cachés (dans des javascript , dans des tables invisibles…) , je pense qu’il en sera de même assez rapidement pour
les liens échangés pour leur seul PageRank. Dans ce cas, tout ou presque sera à recommencer pour ceux qui en ont fait leur unique stratégie sauf s’ils ont su avoir
une approche plus « évoluée » et plus fine de cette technique…
Il est vrai que les liens s’achètent aussi et dans ce cas ils sont unilatéraux… mais Google à trouvé la parade : il demande au vendeur de se « dénoncer » (et de  « dénoncer » l’acheteur) par un nofollow ;-)

2.6) Liens durs / liens redirigés :

Les liens en dur sont des liens directs sous la forme : mon beau blog sur les liens Ils peuvent être accompagnés d’un javascript définissant une action (si javascript est
activé sur le navigateur). Ces liens améliorent le référencement du site vers lequel ils pointent en favorisant le positionnement du mot clé choisi dans l’ancre du lien. En revanche les liens en javascript seuls, les méta refresh, les redirections 301, 302 ou les redirections en frames n’améliorent pas le référencement et peuvent parfois le
contrarier en positionnant celui qui fait le lien à la place de celui vers lequel il pointe…

Il faut néanmoins noter qu’un lien reste un lien et si tous n’ont pas la même valeur pour le référencement c’est tout simplement parce que les moteurs ne savent pas bienles interpréter. On peut parier que les choses vont rapidement évoluer dans ce

Continue reading...


 

Combien de liens pointent vers votre site ? October 18th, 2020

admin3

Pour suivre efficacement l’évolution du nombre de liens pointant vers votre site ou blog il existe plusieurs méthodes. Des méthodes « manuelles » ou d’autres utilisant des logiciels ou petits utilitaires mais qui utilisent au final les mêmes requêtes (à savoir certaines fonctions avancées des moteurs de recherche) :
Si on souhaite par exemple connaître le nombre de liens entrants affichés par google il faut utiliser la fonction « link: ». Ainsi, si l’adresse de votre site est :« http://www.lesiteleplusbeaudumonde.com » vous pourrez trouver le nombre de liens pointant vers lui en tapant la requête: « link:www.lesiteleplusbeaudumonde.com ». Toutefois il faut savoir que google n’indique que très peu de backlinks (liens entrants), aussi je vous conseille fortement d’utiliser yahoo.fr (ou msn.fr) pour contrôler le nombre de liens pointant vers votre site. Dans le cas de yahoo.fr la requête est: « linkdomain:www.leplusbeausitedumonde.com ». Cette requête va toutefois donner à la fois les liens externes et les liens internes pointant vers votre site. Si votre site ou blog évolue régulièrement il va très vite contenir de nouvelles pages. Dans ce cas il semble utile de comptabiliser les seuls liens externes (pour ne pas fausser les chiffres du fait de l’augmentation du nombre de vos pages et donc du nombre de vos liens internes). Dans ce cas la requête sera la suivante :
« linkdomain:www.lesiteleplusbeaudumonde.com -domain:www.lesiteleplusbeaudumonde.com ». Il vous suffira de faire cette requête régulièrement (par exemple chaque semaine, en plaçant en bookmark la page de réponse) et de noter le nombre de liens obtenus.

Différents outils peuvent également vous aider à contrôler et suivre vos backlinks. Si vous utilisez Firefox il y a 2 extensions qe je vous recommande particulièrement : La première est seopen ( http://seopen.com/firefox-extension/ ) . D’un simple clic droit vous pourrez connaitre vos backlinks sur google, yahoo, msn, la page mise en cache par google et beaucoup d’autres fonctions très utilises. La seconde est seoquake ( https://addons.mozilla.org/firefox/3036/ ). Cette extension vous donne pour toute page consultée le nombre de backlinks (avec leur PR) des différents moteurs, le nombre de pages indexées, le whois… L’avantage ici est que le résultat obtenu peut être exporté dans un fichier csv (et donc retraité avec excel). Lorsque le nombre de liens est très important vous pouvez afficher les résultats par 100, enregistrer les résultats, faire suite enregistrer les 100 suivants, et ainsi de suite (les nouvelles données s’ajoutant aux précédentes).
Un troisième outil fort utile donne également le nombre de liens entrants sur yahoo, msn ou les 2 réunis, les adresses IP des sites faisant un lien, le whois du domaine, le nombre de liens pointant pour un même site (http://www.linkhounds.com/link-harvester/backlinks.php). Là encore on peut exporter les résultats en csv.
On peut également citer les ressources suivantes:
http://www.seomoz.org
http://www.urltrends.com
http://www.webuildpages.com/neat-o/ (donne également les ancres des liens mais malheureusement pas tous les liens).
Enfin voici deux logiciels à télécharger :
http://tools.seobook.com/backlink-analyzer/
http://www.link-assistant.com/seo-spyglass/
Ils sont tous 2 très complets et donnent de précieuses indications complémentaires ainsi qu’un archivage des résultats. Le second propose également de gérer les échanges de liens.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ces différents outils et d’autres encore dans des posts relatifs aux différentes méthodes pour trouver les meilleurs liens.
Un dernier point si vous avez un blog: vous pouvez également mesurer votre notoriété grâce à des outils comme technorati (http://www.technorati.com/search) . Ce moteur vous indiquera combien de blogs pointent vers le votre et si ces blogs sont des blogs dits de confiance ou pas…

Continue reading...


 

Feriez-vous du linkbaiting sans le savoir ? October 18th, 2020

admin3

3 tentatives de définitions du linkbating (au choix) :

Le linkbaiting  consiste à générer du « bouche à oreilles » dans le but d’obtenir des liens « naturels » vers son site ou son blog.

Le linkbaiting est une technique de marketing viral  permettant d’obtenir des backlinks en privilégiant la qualité du contenu (qu’il soit créé ou repris de façon attractive) plutôt qu’en ayant recours à  la fastidieuse recherche d’échanges de liens, l’idée étant que les liens ciblés se feront « naturellement ».

Le linkbaiting consiste à générer du buzz non pas dans le but d’augmenter son trafic (même si il y contribue obligatoirement) mais dans celui avoué de capter de nouveaux liens entrants.
Le mot linkbaiting ou linkbait pouvant être traduit littéralement  par « amorçage de liens » ou « appât à liens ». Je lui préfère la traduction « aimant à liens » pour le double sens du mot « aimant » (en effet il attire les liens tel un aimant mais de plus les internautes ne font des liens unilatéraux que vers des sites qu’ils aiment vraiment . Si l’amour est partagé ou réciproque ils deviennent alors « liens amants » mais c’est une autre histoire…) ;-)

Interêt du linkbaiting :

Outre le trafic qu’il génère, il permet d’optimiser son référencement dans les moteurs de recherche. En effet la « popularité » des sites (mesurée au nombre de liens et à la qualité des liens entrants) entre dans les algorithmes de la plupart des moteurs de recherche (le premier à l’avoir utilisé étant Google avec son « PageRank »).

10 idées ou exemples de linkbaiting efficace :

1°) Faites des classements utiles ou futiles (il n’y a pas de backlinks futiles…). Les 50 meilleurs sites dédiés à Lady Gaga  risquent de générer plus de backlinks que les 50 meilleurs sites dédiés à l’élevage des vers à soie…

2°) Faites des listes de ressources  thématiques en rapport avec votre site. Plus la liste sera utile, plus elle obtiendra de liens. Vous pouvez faire une liste quasi exhaustive qui impressionnera facilement par le nombre de ses ressources, ou dans l’intérêt de vos lecteurs, vous pourrez lui préférez une liste de ressources soigneusement triées (même si cela peut vous donner plus de travail…).

3°) Lancez un nouveau mot, un nouveau concept. Tous les jours les idées nouvelles sont reprises et font le buzz.

4°) Réalisez une interview de quelqu’un de connu (au plan national ou local selon le thème de votre site). L’interview peut-être réalisée par téléphone et vous pouvez l’enregistrer avec le consentement de votre interlocuteur, à distance avec une webcam, en podcast…

5°) Créez un utilitaire que le plus grand nombre pourra utiliser sur son site. Parmi les meilleurs exemples on trouve les outils de mesure et d’analyse de trafic, les services de météo ou  les plate formes gratuites de blogs  qui en échange de leur service obtiennent un backlink spontané ou obligatoire…

6°) Réalisez une vidéo ou un montage photo humoristique. Attention il y a de la concurrence et pas toujours du meilleur goût mais lorsque ça marche on comprend ce que marketing viral veut dire…

7°) Traduisez un contenu intéressant : Même si vous n’avez pas le « mérite » d’avoir produit le contenu initial, vous avez celui de d’avoir participé à sa diffusion. Vos lecteurs vous en sauront gré en préférant souvent (si la traduction est de qualité) faire un lien vers votre site qui leur sera plus accessible plutôt que vers le site original (qui bénéficiera également de nouveaux liens du fait de cette nouvelle diffusion).

8°) Faites un site satyrique, alimentez des polémiques, surtout envers les plus puissants ou les plus reconnus ! Les sujets ne manquent pas : « 5 moteurs de recherches plus performants que Google… », « 100 actrices  plus belles que … » (attention aux diffamations et donc aux procès, et si vous avez choisi un titre provocateur juste pour l’accroche).

9°) Faites un portail thématique comportant le maximum de ressources sur le sujet ainsi que des flux RSS récupérant l’information des meilleurs sites traitant du même sujet. Succès garanti !

10°) Et la dernière qui devrait être utilisée à chaque fois : trouvez le titre le plus accrocheur possible ! Vous pouvez être descriptif ou faire du teasing selon le sujet ou votre humeur.

Pour ce billet par exemple :

–         Dix méthodes infaillibles pour obtenir de nombreux liens !

–         Attention vous êtes peut-être en train de faire du linkbaiting sans le savoir !

–         Linkbaiting : ce dimanche partez à la pêche aux liens !

–         Linkbaiting : lorsque vous saurez comment faire vous ne pourrez plus compter vos nouveaux liens !

Continue reading...


 

Dis-moi comment sont tes liens et je te dirais qui tu es October 18th, 2020

admin3

Les liens sortants d’un site peuvent donner une idée assez précise du profil de celui qui le gère. On peut identifier 10 familles génétiquement rattachées à l’homo linktus :

Le généreux ou homo prolixus edenis : Il reste fidèle à l’esprit du début du web. Pour lui, montrer ses liens c’’est faire partager ses coups de cœoeurs. Ses liens ne sont pas forcément réciproques car lorsqu’’il fait un lien, il n’’attend a priori rien en échange. Il place ses liens sortants de façon visible sur son site pour les rendre facilement accessibles. Ce profil était pratiquement en voie d’extinction depuis l’’arrivée de l’’homo pageranktus .  Heureusement cette espèce à été (provisoirement ?) sauvée par l’’arrivée des blogs qui lui ont permis de se repeupler en cultivant le retour aux sources…

Le négociateur ou homo rankus habilis: Il s’’agit d’un chasseur de PR. On le repère facilement car il vous contacte en général avec un mail du type « échange 1 pr6, et 3 PR5, contre 2 PR6. Echange triangulaire possible… », ou encore avec des formules spécifiant « possibilité d’échange de liens en footer sur toutes mes pages de pr1 à 5 contre un lien PR 6… ». Lorsqu’’il se connecte sur un site il regarde son PR, parfois son contenu…

L’’amateur éclairé ou homo linkus sapiens : Il repère des liens intéressants car en rapport avec sa thématique. Il a compris qu’il y avait certes des robots qui visitaient son site, mais que ceux qui l’intéressaient au fonds c’était des personnes. Il a compris que les internautes qui surfent sur des sites semblables au sien peuvent aussi lui rendre visite pour peu que ces sites aient placé un lien vers lui… Il sait aussi que dans une problématique de référencement des liens issus d’une thématique proche seront plus efficaces. En somme il privilégie la qualité à la quantité. Son expérience lui a aussi appris que « petit PR deviendra grand » et que ce critère n’est pas pour lui déterminant lorsqu’il fait des échanges.

L’’hermite ou homo solinkus nolinkis: Il n’a pas de liens de sortants, et très souvent pas de liens entrants. Il ne se soucie pas beaucoup de savoir s’il a des visites ou pas même s’il ne comprend pas parfois comment certains sites de piètre qualité font pour avoir autant de liens pointant vers eux et sont aussi bien placés dans les moteurs de recherche…

Le radin, homo nolinkus nofollis : S’il y est contraint il placera UN lien sortant, rarement deux. Il en place toutefois davantage depuis qu’il a découvert l’attribut « no follow »……

L’’ambitieux ou homo futurankis se reconnaît facilement aux annonces qu’il passe dans différents forums :“Echange sur mon nouveau site (traduire PR 0) qui sera à PR4 ou 5 très rapidement des liens avec des sites ayant au minimum pr4…”

L’’adepte des castes, homo erectus sans plus: échange volontiers des liens à la condition toutefois que les PR soient proches. Il considère qu’il ne peut prétendre à échanger à un niveau plus haut que le sien et il n’’échange en principe pas non plus avec des sites de rang inférieurs…

Le malhonnête homo malinkus : On ne va pas donner trop d’’exemples (et donc d’’idées) ici… Il est fortement conseillé de vérifier le nombre réel des liens sortants de la page où il vous placera, que cette page est bien liée au reste du site (et si possible à la home page) de vérifier que les liens qu’’il fait sont bien suivis par les moteurs (rechercher par exemple s’’il y a des nofollow dans la page source) et contrôler si le pr affiché est bien celui de la page où vous voyez votre lien …

Le visionnaire homo prospectivus anticipe sur les sites qui ont du potentiel. Il ne regarde pas spécialement le PR car il pense qu’’un site ou un blog digne d’’intérêt récupérera tôt ou tard des liens et générera à terme du trafic ciblé. Il sait qu’’il est beaucoup plus facile d’’échanger avec ces sites du fait de leur « popularité » non encore acquise. Il n’’hésite pas même parfois à placer un lien vers ces sites s’’il peut contribuer à les faire connaître plus vite , c’’est aussi un bon investissement…….

Le Pro, homo mercatus parle de ROI, de taux de transformation et de CAC (coût d’’aquisition client). Il n’’a pas d’’autre choix que d’’optimiser le rendement de chaque visite et à ce titre il ne doit pas inciter ses visiteurs à quitter son site… . Dans ces conditions échanger un lien avec lui relève de la gageure. S’il accepte de placer un lien il y a peu de chances pour qu’’il soit vraiment visible. En revanche il est parfois prêt à vous acheter de la notoriété…… Il regrette parfois le temps ou il gérait son site personnel et où il laissait s’’exprimer son tempérament généreux d’’homo prolixus edenis …

Continue reading...